Un nouveau départ

 

 Jewishtraces.org et exilordinaire.org  ont bien vécu  depuis 2006 mais il nous a semblé qu’il était temps de changer, d’évoluer  et vous remercions pour votre fidélité et votre soutien.

Nous avons décidé de changer de format et si vous retrouverez certains articles d’histoire qui vous sont familiers nous allons tenter de vous informer autrement sur la recherche et l’histoire de la Shoah aujourd’hui.

Les bases de données que vous avez consultées ne sont plus en ligne, mais nous cherchons un moyen de les diffuser plus largement au public de chercheur  et aux familles qui les réclament.

 

 























Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

  4 comments for “Un nouveau départ

  1. Heinz G.
    26 janvier 2012 at 22 h 41 min

    Bon soir!

    As I think, there will be less failures in writing this mail using the english language instaed french, I will send my question in english. I found out, Hans Burhardt from Aachen (Aix-la-Chapelle/Allemagne) fled Germany during Nazi time up to France, I found at Google a link in german language:

    Das Aufnahmezentren von Lastic Rosans
    Burghardt, Hans, geb. am 23. März 1922 … Sohn von Siegbert Burghard, geboren am 27. … Er ist im Besitz eines vom Konsulat in Aachen ausgestelltenVisums.

    http://www.jewishtraces.org/rubriques/?keyRubrique=das_aufna...
    Unluckily, this link does not work. May you tell me the information on Mr. Burghardt by email?

    Thank you very much,
    with kindest regards

    • admin
      28 janvier 2012 at 17 h 53 min

      Heinz
      I sent you a email I hope you received it

  2. B yvonne
    25 janvier 2012 at 2 h 07 min

    ma mère, Yvonne B. décédée maintenant, habitant, pendant la guerre, le lieu-dit « la friperie » beaune la rolande, à fait évader Jacque Tobs, jeune homme du camp de beaune, il travaillait chez l’électricien de beaune et c’est mon oncle René Chain qui l’a conduit à la gare d’auxy-juranville ou les locos « faisaient de l’eau » avec un laisser passer oublié par mon autre oncle eugène chain, j’ai toujours essayé pour maman de retrouver cette personne…pouvez-vous m’aider s’il vous plait, j’ai, un jour, je ne sais plus par quel cheminement, sur le net, retrouvé son nom sur une liste des prisonniers que je ne retrouve même plus!je sais qu’il a vécu avec sa maman et sa soeur je crois le reste de la guerre à Toulon …

  3. jewishtraces
    25 janvier 2011 at 5 h 27 min

    Merci pour ce premier message , les pages sur Beaune-la-Rolande et les camps du Loiret seront bientôt en ligne
    Pour vos recherches adressez-vous au Cercil à Orléans CERCIL : 45 rue du Bourdon-Blanc 45000 Orléans – Tél. 02 38 42 03 91 – cercil@cercil.eu ou http://www.cercil.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *