Plus qu’un nom dans une liste : Gaston Dukase

Gaston Dukase, 1915

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gaston Dukase est né en 1887 dans le Territoire de Belfort à Montreux-Château. Son père Emile avait trente et un ans et Henriette sa mère vingt-quatre ans à sa naissance. Gaston est l’aîné, Fernand vient au monde en 1891, Irène la benjamine en 1893. En 1914 Gaston qui a effectué son service militaire en 1907, est à nouveau sous les drapeaux, il devient brancardier au 35e régiment d’infanterie, blessé deux fois il séjourne à à l’Hôpital de l’Hôtel Dieu à Lyon. Son courage sur les champs de bataille lui vaut des récompenses. Démobilisé en 1919 avec quatre citations, il rentre. Irène sa jeune soeur meurt à l’âge de vingt six ans. En mai 1920 il épouse Alice Ullmann et s’installe à Mulhouse.

Alice et Gaston ouvrent une chemiserie ganterie Rue du Sauvage. Une petite fille naît en 1921 elle est prénommée Irène Adélaïde.

La vie de Gaston est rythmée par ses obligations professionnelles, ses parties de cartes quotidiennes au Cercle, les réunions des anciens du 35e et sa vie de famille, Gaston adore Irène, la gâte, lui offre un petit chien, la prend en photo.
Alice travaille au magasin, Irène grandit.

En 1939 l’Alsace est évacuée et la famille Dukase part à Nîmes où ils restent quelques temps, ils s ‘enregistrent lorsque Vichy recense les juifs français, leurs amis Metzger et Dreyfus réfugiés comme eux, aussi.

Irène rejoint les Éclaireurs Israélites dans le Vercors et ses parents partent en Zone d’occupation italienne où ils sont préservés des rafles. Dans le petit village de Drumettaz-Clarafond à côté d’Aix-les-Bains, ils se croient en sécurité. Fernand, le frère de Gaston les a rejoint. Le 23 février 1944 la Milice vient arrêter Fernand et Gaston, le même jour la famille Metzger est arrêtée à Mouxy à 3 km de là.

On suppose qu’Alice ne devait pas être présente parce qu’elle en réchappe alors que Madame Metzger est arrêtée.

Gaston est transféré à Lyon au Fort-Montluc avec son frère, puis à Drancy où le livret de fouille consigne la confiscation d’actions, d’un livret d’épargne, de dix mille trois cent francs et d’une montre à gousset en or et de deux bracelets composés de vingt-sept pièces d’argent.

Le sept mars Gaston est déporté avec Fernand par le convoi 69. Il est gazé à Auschwitz le 13 mars 1944.

Irène toujours à Autrans travaille dans la clandestinité pour l’OSE et s’occupe de jeunes enfants dans le home de la famille Menthonnex.

Alice et Irène rentrent à Mulhouse après la libération de la ville, elles récupèrent le magasin et y travaillent ensemble.

 

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *