Requis au Vel d’Hiv

 

La rafle, d’abord prévue aux 13 et 14 juillet est reportée aux 16 et 17, pour éviter qu’elle ne coïncide avec le jour de la fête nationale. Aucun Allemand ne participe directement aux opérations. Sans l’aide des forces du maintien de l’ordre de Vichy, les Allemands auraient été démunis.Les autobus conduisent à Drancy les hommes et les femmes sans enfants, au Vel’d’Hiv’ les familles avec enfants. Dès 7 h du matin, Drancy reçoit 6 000 personnes. Au Vel’D’Hiv’, 7 000 détenus dont 4000 enfants. Ils attendent ainsi six jours avant d’être transférés dans les deux camps du Loiret. Au total 12 884 personnes ont été arrêtées, soit 46% des juifs étrangers et apatrides qui devaient être internés. Parmi eux 3031 hommes, 5802 femmes, 4051 enfants.
Dans de nombreuses villes de la zone occupée, la rafle a lieu, en même temps qu’à Paris. A Soissons, le 17 juillet. A Dax, le 16 juillet comme en témoigne ce document : 

Billet de la main de la mère de Georges Gheldman, 16 juillet 1942

15 juillet 1942

 

Un jeune requis[1] au Vélodrome d’Hiver écrit :

Tout d’abord dans la nuit de mercredi à jeudi  rafle méthodique de tous les juifs étrangers : père, mère, enfants de 15 mois  (c’est  ce que j’ai vu de plus jeune) à 60 ans environ. Certains furent séparés : un car pour les hommes, un car pour les femmes, un pour les enfants, d’autres furent pris ensemble.

Que de suicides, ils sont innombrables, Dans le XIVe arrondissement une femme a jeté les uns après les autres ses enfants par la fenêtre avant de se précipiter dans le vide. Un couple de 65 ans  a té embarqué : ils avaient 13 enfants dont 9 étaient prisonniers. Voilà deux exemples. Mais  il y en a eu de plus ignobles encore.

Jeudi soir je reçois l’ordre de me rendre au Vel d’Hiv, le lendemain j’y arrive, 15 000 juifs étrangers y sont parqués.

C’est quelque chose d’horrible, de démoniaque, quelque chose qui vous prend à la gorge,  qui vous empêche de crier



[1] CDJC MMS CMXXI-48

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *