Tag Archive for Gurs

Les certificats médicaux et les réfugiés juifs à Lyon

FRAD069_10_829W_000171_025484_0322

simuler la maladie ou faire appel à un médecin pour obtenir un certificat médical permettant d’échapper à Gurs ou à toute autre mesure d’éloignement, est un subterfuge utilisé par les victimes des persécutions antisémites, les réfugiés juifs étrangers étant les premiers sur cette liste.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Mazel, le récit d’Elsa Karbowitz

Arrière plan, de gauche à droite : mon grand-père, Hélène.ma tante. Fernand, une tante. Devant : Elsa, ma mère, mon père, Rose et une autre tante. (1930)

Pourquoi n’as-tu pas été déportée ? A la question posée par mon petit-fils à la veille de sa Bar mitsva, je n’ai pu que répondre « mazel » (la chance en Yiddish) : la chance dans ma vie. Ce mot a donné le titre à ce récit que je dédie à mes enfants et petits-enfants en leur souhaitant d’avoir toute leur vie ce « mazel ».

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Les pavés des disparus

Vous marchez dans une rue tranquille d’une ville quelque part en Allemagne. Et vous vous marchez sur une pavé de laiton, en fait vous butez-dessus. Vous regardez et il y est inscrit quelque chose vous lisez.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Chaque homme a son ombre

Hugo et Herbert Odenheimer

Julchen Odenheimer   Ils m’ont tout pris: ma mère, mon père, ma tante Erna, ma grand-mère Sophie. Grand-mère est morte trois semaines après notre arrivée au camp de Gurs. Tante Erna, qui s’était mariée quelques semaines avant la déportation et s’était installée dans une autre ville, a perdu la vie quelque part dans l’Est, avec…

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Le centre d’accueil de Pont-de-Manne

Carte postale ancienne représentant au premier plan le pont de Manne, sur la rivière Bourne, limite des départements de Drôme et d’Isère. Le pont de Manne joint la RD 531 (Isère) qui longe la Bourne et la RD 76 (Drôme) sur l’autre rive. 
On aperçoit en arrière plan le restaurant Arnaud. À l’époque de la guerre, le restaurant Arnaud est devenu l’hôtel-restaurant Bitsch loué par l’abbé Glasberg pour y héberger des Juifs.

Pont-de-Manne est le second centre d’accueil ouvert par la Direction des Centres d’Accueil (DCA) de l’abbé Glasberg. Ce dernier a créé la DCA pour sortir des réfugiés des camps et leur donner la « possibilité de vivre jusqu’à la fin de la guerre dans des conditions compatibles avec la dignité humaine« . L’abbé Glasberg en parle comme…

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Le centre d’accueil du Lastic

rosans

Le  centre du Lastic est situé dans la commune de Rosans dans les Hautes Alpes. Le centre est ouvert par la direction des centres d ‘accueil afin de sortir des jeunes gens des camps d’internement. Alexandre Glasberg rapporte  dans une note de 1944 ( CDJC CCXVII-41a_008 ) la genèse du centre : « Au Lastic furent transférés en mai 1942…

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Nous étions indésirables en France : 1940. Camp d’internement de Saint-Cyprien et Bordeaux

saintcyprien

  « J’avais quatorze ans lorsque j’appris que nous étions juifs et que « pendant la guerre des Juifs avaient été persécutés et tués – uniquement parce qu’ils étaient juifs, » avait ajouté mon père d’une voix blanche lors d’une promenade en montagne. En décembre 1945, âgée de trois ans, j’étais arrivée de France en Autriche,…

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS